L'écoute : un élément essentiel dans la relation aidant / aidé

Lorsque l’on devient proche aidant, la relation que l’on entretenait jusque-là avec la personne aidée se modifie. Savoir écouter et maintenir le dialogue est alors essentiel pour que tout se passe bien.

22/8/2022

Relation aidant - aidé : une évolution permanente

Il est difficile de donner des conseils génériques pour contribuer à ce que la relation aidant - aidé se déroule bien sur la durée. Les situations sont toutes différentes : l’évolution de la relation entre deux conjoints ou entre un enfant et son parent ou un petit-fils et sa grand-mère ne sera pas la même.

 

Néanmoins, la plupart des accrocs dans la relation aidant / aidé viennent d’un défaut de dialogue et d’écoute mutuelle. La personne aidée, compte tenu de sa perte d’autonomie, de sa maladie, peut rencontrer des difficultés à s’exprimer, ou se murer dans le silence, ou encore mal accepter ce qu’elle voit comme une déchéance. Face à elle, l’aidant peut se sentir dépassé, impuissant, ou relégué à un rôle d’auxiliaire de soins sans que plus aucune complicité n’existe.

Relation entre l’aidant et l’aidé : l’écoute est primordiale

Pour rétablir une relation apaisée entre l’aidant et l’aidé, il est fondamental de rester à l’écoute. Cela peut sembler évident, mais, en réalité, une véritable écoute demande de la bienveillance, de la patience, de l’énergie. Or, dans certaines situations, l’aidant, épuisé, manquant de temps, submergé par les démarches liées à la dépendance, n’a plus les capacités d’écoute suffisante. L’aidant doit à son tour accepter l’idée de demander de l’aide et du soutien, pour rétablir cette écoute.

 

https://www.matmut.fr/mutuelle-sante-ociane/conseils/faciliter-relation-aidant-aide

https://ernesti.fr/2021/02/08/8-cles-pour-creer-une-relation-de-confiance-avec-votre-aide-a-domicile/