Quelle mutuelle choisir pour mon proche dépendant ?

Pour soutenir un proche en situation de dépendance, des millions de Français décident de devenir aidants familiaux. Ils doivent souvent prendre des décisions administratives, à commencer par le choix d'une bonne mutuelle.

16/1/2023

Rattachement à sa propre mutuelle : la fausse bonne idée

Lorsque l'on devient aidant, on peut vite se retrouver submergé par l'ampleur des tâches à accomplir. De nombreuses personnes décident d'aller au plus simple, et de rattacher leur proche dépendant à leur propre mutuelle. Pourtant, il faut reconnaître que c'est rarement une bonne idée ! Le plus souvent, les frais de santé sont trop peu remboursés, et la facture est particulièrement salée. Par ailleurs, cela n'est possible que si le proche aidé remplit des conditions précises :

•     être assuré social et avoir plus de 60 ans ;

•     être fiscalement rattaché à l'aidant et vivre sous son toit ;

•     demander l'adhésion dans l'année qui suit l'installation à son domicile.

 

Choisir la bonne complémentaire santé pour son proche aidé

En France, la cause principale de dépendance des personnes aidées est variable. Dans 58 % des cas en 2020, il s'agissait de la vieillesse. Mais il peut aussi être question de handicap ou de maladie. Quoi qu'il en soit, les individus aidés doivent pouvoir compter sur une couverture santé efficace. Celle-ci doit prendre correctement en charge tous les soins nécessaires, et souvent coûteux. Pour les plus âgés, il est recommandé d'opter pour une mutuelle santé senior. Elle s'avère notamment intéressante pour financer examens médicaux et dépassements d'honoraires.

 

https://www.ag2rlamondiale.fr/sante-prevoyance/dependance/conseil-aidant-familial-mon-proche-dependant-peut-il-etre-couvert-par-ma-mutuelle

https://www.fondation-april.org/comprendre/barometre-et-etudes-aidants